Être « Vertu-Ose »

de l’équilibre des pensées

 

Définition du mot VERTU et OSER

On définit la VERTU comme une force morale, physique et d’âme.  Vertu signifie aussi la vaillance.  Dans le langage sacré qu’est le Sanscrit, la vertu se nomme VIRA ce qui veut dire HÉROS. 

OSER, c’est entreprendre avec assurance une chose difficile qui demande audace et courage.

 

Vertu-Ose et Virtuose

Vertu-Ose, c’est le Héros en soi.  Vaillamment et avec courage il avance vers son but.  Avec toute sa force et sa puissance il utilise l’audace pour transformer, réformer, reformater, dissoudre, etc... 

Le virtuose est associé à l’artiste, au musicien, au compositeur.  Il est la maîtrise hors normes de son instrument.  Il représente aussi l’énergie, les qualités et les compétences misent au service de l’excellence.  Voilà un parallèle intéressant!

 

Son rôle face au mental

Tel un cheval sauvage qui galope sans fin, inépuisable, le mental va là où il veut.  Il occupe l’espace au passé décomposé et interprété, dans un contrôle éprouvant tel un Roi inquisiteur régnant sur son royaume.  Il ne demande pas son dû.  Il le prend.  Il accapare tout jusqu’à ce que cette grande supercherie soit débusquée par le Héros hors normes, véritable Vertu-Ose révélé.

Être VERTU-OSE pour redonner au mental sa juste place, c’est mettre à l’honneur le Héros en soi.  C’est porter une attention élargie aux pensées lourdes et prendre la résolution de les troquer pour quelque chose de plus émancipé.

 

Devenir ce VERTU-OSE accompli, c’est offrir un ravitaillement plus sain au mental en choisissant ses pensées.  Le défaire de ses conceptions erronées, celles qui se soulèvent et fabriquent une toxicité d’idées édulcorées.  Concrètement les détoxifier, les épurer, les écarter puis, s’alléger dans Vertu-Ose.  Voilà le courage du choix, la vaillance de l’application afin que les pensées puissent devenir une douce musique qui soigne tout l’être.

Ce Héros intérieur est au service du véritable Seigneur des lieux qui est en fait l’unique souverain.  Sortant de l’anonymat, il a pour mission première de reprendre ses droits fondamentaux. 

 

Ses droits…

Le premier droit le plus important c’est celui de choisir.  Eh oui!  Encore le choix, c’est bien cela, choisir!  Élevé au-dessus des lourdeurs mentales, Héros reprend le droit d’être réellement lui-même.  Il se proclame créateur de ses propres harmoniques.  Il recontacte le droit d’emprunter la route en suivant son chant intérieur pour répondre à sa quête spirituelle.

 

Pourquoi ? 

Tout d’abord, le Héros qui permet un mental apaisé engendre une plus grande détente dans le corps physique et évince la destruction assurée.  L’espace ainsi dégagé sert davantage à vivre l’instant présent comme un cadeau.  Un présent dans le présent! 

Dans cet espace de l’instant il n’y a plus d’attente, d’appréhension, d’évaluation, d’interrogation.  Il n’y a que l’instant totalement habité par la présence.  Par la suite, Héros sera plus en mesure de décoder les inspirations et les utiliser comme des accompagnateurs au service de sa propre souveraineté.

 

Comment ? 

Plusieurs formes existent pour orienter la pensée afin qu’elle serve plutôt que d’asservir.  Amener la présence sur la respiration est un moyen accessible à tout moment.  Respirer profondément et, encore plus profondément pour prendre place où tout s’agrandit. 

 

Héros se crée une phrase simple. « J’inspire le calme, le calme m’habite, je suis le calme.  J’expire le calme, le calme m’enveloppe et je souris à la vie. »  Il répète ces phrases en boucle tout en demeurant présent à la respiration.  Et tel un hymne chantant l’amour, bercé, le mental s’allège au rythme du souffle.  Les bienfaits viennent à sa rencontre.  Ils sont parfois ressentis par une sensation de détente ou de légèreté, ou de paix, de sérénité ou de douce quiétude… 

 

Héros peut utiliser aussi un autre moyen en se donnant des rendez-vous pour rencontrer la nature.  Il se pose.  Il prend quelques respirations profondes, question d’amener la présence dans le ici et maintenant.  Bien déposé, il choisit d’observer un arbre.  Il le regarde.  Il ne permet aucune pensée autre que celles qu’il dirige.  Héros décris intérieurement ses attributs.  Le regard se pose sur l’arbre ou une branche ou une simple feuille.  Et il imagine toute la vie dans l’arbre, dans la branche ou la feuille.  Il peut y voir la sève forte et puissante qui circule.  Il apprécie la force de la branche qui pointe vers son avenir.  Il capte la souplesse de la feuille qui danse au gré du vent.  Toute l’attention est dans cette appréciation.  Uni à la vie qui bat, dans l’instant il est ému par la beauté du vivant.  Il fait partie du vivant.  Il est le vivant.  Les bienfaits ressentis peuvent être une sensation de paix, ou de force ou de communion…

Et après ? 

En vivant ces expériences que se passe-t-il concrètement chez Héros ?  Dans ces deux expérimentations, le mental est calme parce que Héros choisit que c’est lui qui en est le directeur.  Il sort de l’emprisonnement de la pensée subie ce qui collabore à ouvrir ses horizons. 

Voilà des actions possibles qui appuient la reprise du pouvoir intérieur quand Héros se manifeste.  Là où le mental squattait tout l’espace, dans le focus de l’instant, favorisé par la respiration ou le contact avec la nature, la conscience s’élargit.  L’égo s’efface graduellement.  Et, Héros contactera des capacités intérieures jusqu’à maintenant latentes ou insoupçonnées. 

Imprégné ainsi d’ambiances favorables au bien-être, Héros contribue à la co-création de nouveaux circuits intérieurs en générant un itinéraire différent pour un présent rempli et un futur prometteur. 

 

Il devient alors un véritable VERTU-OSE de la vie.  Il utilise l’instant tel un instrument dont les notes sont parfaites. Il offre des harmoniques enchanteresses et crée de nouveaux réseaux neuronaux jusqu’à maintenant inexplorés.  Afin que ceux-ci creusent leurs sillons pour bien repérer le chemin et que ce dernier devienne inné, Héros doit répéter, répéter et répéter encore et encore l’expérience.  C’est dans les sensations de l’expérience que s’écrit le changement. 

 

Devenons des « VERTU-OSE », Héros audacieux et courageux au service de l’unique souverain en nous pour créer le changement et ré-enchanter notre vie.

 

Éloïse Bénard

Accompagnante-coach et enseignante

 

Toute reproduction interdite en partie ou en totalité sans l'autorisation de l'auteur

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus

© 2019 Création Éloïse Bénard avec Wix.com